Nous avions testé LikeLunch, la nouvelle application de rencontre entre pros de LinkedIn, la moindre des choses était de tester celle lancée il y a quelques semaines par Viadeo, nommée Let’s Meet.

Une fois passée l’installation sur votre smartphone, ce qu’il y a d’étonnant, c’est que l’on peut changer son intitulé de poste qui est à la base celui inscrit sur notre compte Viadeo, et de photo aussi, on se géolocalise et on précise si on est un homme ou une femme – Comment fait-on si on est Caitlyn Jenner ou Conchita Wurtz? Le sexe est-il aussi important dans les rencontres soit-disant professionnelles ? – et zou, c’est parti ! Enfin non… il faut pitcher d’abord.

Le pitch, c’est une petite description de qui l’on veut rencontrer et/ou de nos expertises en 140 caractères, uniquement visible par les utilisateurs de l’application Let’s Meet, mais attention, cela impactera le profil Viadeo, donc il vaut mieux être soft…en même temps en un Tweet, on est souvent succinct.

Cette fois, c’est bon, l’épreuve du pitch n’aura pas notre peau, nous pouvons accéder au didacticiel qui explique le fonctionnement de Let’s Meet. Et c’est là que l’on comprend que l’on va faire son marché : des profils nous sont proposés, et soit on les note comme étant intéressants, soit on les zappe… mais… ça ne vous rappelle pas des applis de rencontre de charme, ça ? En tout cas, nous oui, et nous pensons que c’est un peu osé vu le ciblage d’origine. On nous précise que l’on témoigne notre intérêt « en toute discrétion » et que la personne sur laquelle on aura jeté notre dévolu porté notre intérêt n’en saura rien à moins qu’elle aussi nous témoigne son intérêt. Si c’est le cas, c’est le Match gagnant ! On pourra alors, toujours en toute discrétion, organiser une rencontre.

Si jamais on n’a pas trouvé de profil intéressant, l’appli nous propose d’élargir notre recherche de manière géolocalisée. Mais honnêtement, pas facile de passer en revue tous les profils et de faire des choix ! Au moins avec LikeLunch, on avait pas ce problème !

Moralité, nous pensons qu’on se fait draguer autant sur LikeLunch que sur Let’s Meet, mais nous trouvons LikeLunch bien plus « pro » que sa version Viadeo : cette dernière, même si elle est plus facile d’utilisation avec une prise en main moins complexe que LikeLunch, reste très orientée rencontre « en toute discrétion » ce qui la décrédibilise un peu auprès de la cible des professionnels.